top of page
  • L'Ecriteuse

Ce que les parfums peuvent changer en nous

En 1960, un journaliste interroge Marilyn Monroe sur ce qu’elle porte la nuit pour dormir. Celle-ci répond : « Quelques gouttes de Chanel n° 5 ! », senteur emblématique parmi tant d’autres. Sylvaine Delacourte est à l’origine d’une soixantaine d’entre elles pour la maison Guerlain où elle a exercé trente ans. Son nez lui vaut encore aujourd’hui d’imaginer des flagrances.

Article pour le numéro 74 du trimestriel Fémi9 (Juin/Août 2024).

En lecture ;


Femi9-Parfum
.pdf
Télécharger PDF • 2.47MB

Commentaires


bottom of page